Le coeur cousu

Publié le par Lucy

 

" Ecoutez, mes sœurs ! Ecoutez cette rumeur qui emplit la nuit ! Ecoutez... le bruit des mères ! Des choses sacrées se murmurent dans l'ombre des cuisines. Au fond des vieilles casseroles, dans des odeurs d'épices, magie et recettes se côtoient. Les douleurs muettes de nos mères leur ont bâillonné le cœur. Leurs plaintes sont passées dans les soupes : larmes de lait, de sang, larmes épicées, saveurs salées, sucrées. Onctueuses larmes au palais des hommes ! "
 Frasquita Carasco a dans son village du sud de l'Espagne une réputation de magicienne, ou de sorcière. Ses dons se transmettent aux vêtements qu'elle coud, aux objets qu'elle brode : les fleurs de tissu créées pour une robe de mariée sont tellement vivantes qu'elles faneront sous le regard jaloux des villageoises; un éventail reproduit avec une telle perfection les ailes d'un papillon qu'il s'envolera par la fenêtre: le cœur de soie qu'elle cache sous le vêtement de la Madone menée en procession semble palpiter miraculeusement... Frasquita a été jouée et perdue par son mari lors d'un combat de coqs. Réprouvée par le village pour cet adultère, la voilà condamnée à l'errance à travers l'Andalousie que les révoltes paysannes mettent à feu et à sang, suivie de ses marmots eux aussi pourvus - ou accablés - de dons surnaturels...
 Le roman fait alterner les passages lyriques et les anecdotes cocasses on cruelles. Le merveilleux ici n'est jamais forcé : il s'inscrit naturellement dans le cycle tragique de la vie.


Carole Martinez est née en 1966. Le cœur cousu est son premier roman.

Très beau moment de lecture ! Pour un premier roman c'est un coup de maître !

La narratrice est la dernière fille de Frasquita, couturière, qui a reçu le don de voir ce qu'elle coud, prendre vie ! Le récit de la confection de sa robe de mariée est un pur moment féérique !

 

Mariée avec un homme un peu frustre, elle ne sera pas heureuse. Elle mettra au monde plusieurs filles qu'au moment de leur puberté , elle initiera avec des prières et une boite à n'ouvrir qu'après 9 mois après la Semaine Sainte. Elle leur transmettra des dons divers

 

Frasquita sera jouée et perdue par son mari. N'ayant plus rien à elle, elle mettra ses enfants dans sa charrette et traversera ( non sans aventures ) l'Espagne, la Méditerranée pour arriver en Algérie où elle mettra au monde celle qui nous raconte cette histoire.

 

C'est un roman où foisonnent, l'amour, l' aventure, la féérie ! C'est aussi un roman de fureur et de sang !

 

On ne peut être indifférent à la lecture de ce livre. Si vous ne l'avez pas lu, notez-le car vous passeriez à côté d'une très belle lecture !

  dont je remercie les éditions Gallimard pour l'envoi de ce livre.

Publié dans Mon livre du moment

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eugénie 23/03/2009 15:23

Je confirme !!
Je ne l'ai pas encore lu (!) mais autour de moi, c'est impressionnant !!
Carole Martinez est même venue à la librairie pour en parler. Elle est juste adorable.

sylire 21/02/2009 15:44

C'est un coup de coeur partagés par toutes les blogueuses qui l'ont lu !

Karine :) 14/02/2009 05:21

Je l'ai lu récemment et ça a été un gros coup de coeur pour moi. J'ai adoré cette histoire de femmes remplie de merveilleux!

Mlle Curieuse 12/02/2009 12:22

Une blogueuse de plus qui succombe au charme de ce livre...!

antigone 11/02/2009 20:33

Je dois le lire bientôt ! J'ai hâte !