La belle maison

Publié le par Lucy


Présentation de l'éditeur
Les meilleures intentions du monde ont quelquefois des conséquences tragiques. Les Capouilles, seuls pauvres authentiques de la petite ville, vont pâtir des bienfaits dont les comblent les autres habitants, lesquels ne comprendront pas à temps que ce n'est pas parce qu'on n'a rien qu'on n'a rien à cacher.

Biographie de l'auteur
Franz Bartelt est né au bord de la Seine de Maupassant, a grandi au bord de la Vence de René Daumal et vit au bord de la Meuse d'Arthur Rimbaud. Sans doute est-ce pourquoi il a développé un certain respect pour l'eau qui coule, le goût de la littérature qui en découle et le regret, à mesure qu'il prend de la bouteille, de n'avoir pas vu le jour dans des régions viticoles.


Commentaire : Dans ce petit village si net, si propre avec ses habitants tous aussi proprets, avec de belles maisons bien entretenues, ayant à leur tête un maire, aux accents de Peppone, voulant faire de sa ville de " Cons " ( ça ne s'invente pas !!! ) un modèle du genre ; le style de vie des Capouilles avec leur maison délabrée fait vraiment tâche !!!!

Aussi pour montrer la grandeur d'âme de la cité et de ses habitants, vont ils ( à l'insu des Capouilles) retaper et aménager une superbe maison afin que les Capouilles puissent à leur tour vivre dans le bonheur et la plénitude, comme eux bien évidemment.....

Mais on ne peut faire impunément le bien des gens contre leur gré, ce qui va leur être démontré car les Capouilles dans leur misérable maison cachent un véritable " trésor " et ont eu une vie avant leur arrivée dans ce village ! Ce qui va déclencher une tragédie.....

J'ai beaucoup apprécié ce livre, l'écriture en est forte, les personnages sont bien campés et l'auteur nous sert une galerie de citoyens plus comiques les uns que les autres, s'il n'y avait cette petite pointe de tristesse qui émane de certains passages ! Sont-ils vraiment heureux ces gens dans leur si joli village ?

Enfin ceux qui ne vivent pas comme nous, qui sont un peu marginaux, nous font toujours un peu peu et que ne ferions -nous pas pour les faire eux aussi rentrer dans le rang !

Ce livre m'a été très gentiment prêté comme  par Valdebaz et va continuer son voyage vers d'autres cieux !

Publié dans Mon livre du moment

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joelle 12/11/2008 13:16

Il fait l'unanimité, ce petit roman :)

valdebaz 03/10/2008 21:44

Ah là là ! rentrer dans le rang ! quelle horreur ! J'ai beaucoup aimé les passages sur le trésor des CApouilles en plus des descriptions très drôles des "gens bien comme il faut" ! Heureuse que cette "belle maison" continue sa balade de cette façon !

Lucy 11/10/2008 18:18


J'ai vraiment apprécié cette lecture !