La véritable histoire de mon père

Publié le par Lucy

Présentation de l'éditeur
" Et alors vous êtes au milieu des gens qui ne savent pas, qui sont à mille lieues de savoir, parce que apparemment rien n'a changé. Et c'est vrai. Rien n'a changé. Tout est pareil sauf une chose : vous avez commis l'irréparable. " Simon fuit dans la nuit au volant d'une Porsche volée. Sur la banquette arrière, le corps de son enfant. Longtemps prisonnier de ses mensonges, Simon doit aujourd'hui regarder la vérité en face. Lui qui se croyait maître de ses sentiments s'est laissé déborder par la violence d'une passion et entraîner
jusqu'aux rives de la folie. Le portrait sans concession d'un homme de notre temps. Un roman noir, précis, implacable.

Biographie de l'auteur
Nicolas Cauchy est né en 1967. La Véritable Histoire de mon père est son premier roman.


Commentaire : On ne peut rester indifférent devant un tel livre !

Il est impossible de comprendre que l'amour d'un père pour son enfant puisse le conduire au meurtre de cet enfant !

C'est un livre dérangeant mais que l'on a envie de lire jusqu'au bout !

Ce père est absolument immonde, mais en même tempsà quel degré de souffrance est-il arrivé pour commettre cet acte irréparable ?

Seule sa fille aînée pourrait donner un début d'explication mais personne ne veut l'écouter ! Cette enfant est elle aussi vistime de son père, car, avec une enfance et une tragédies pareilles, comment peut on se construire psychologiquement !

Ce roman amène beaucoup de questions, à nous de trouver les réponses......

Il est intéressant de noter qu'avant l'écriture de ce premier roman, Nicolas CAUCHY écrivait des histoires pour enfants !!!!


Ce livre a été lu dans le cadre du  gentiment prêté par Caroline, que je remercie encore une fois.
 


Publié dans Mon livre du moment

Commenter cet article

florinette 24/06/2008 11:04

Ce livre m'a plus dérangée qu'autre chose, je préfère nettement son deuxième roman !

katell 19/06/2008 18:17

Une très chouette lecture qui m'a laissé un beau souvenir!

antigone 18/06/2008 15:00

Tu as l'air bien tourneboulée par ce roman...!